Crónica de Castilla — Ebook

Édition et présentation

Cet ouvrage constitue la première édition d’une version complète de la Chronique de Castille. Peu étudiée et n’ayant fait l’objet que d’éditions partielles, la Chronique de Castille a pourtant connu au Moyen Âge un succès et une postérité considérables. Composée à l’aube du XIVe siècle, l’œuvre fut presque aussitôt traduite en galicien et choisie par le comte portugais Pierre de Barcelos comme principale source du Livre des lignages (1343) et de la Chronique de 1344. Elle fut aussi une référence privilégiée pour les historiographes castillans jusqu’au début du XVIe siècle. Un tel succès s’explique sans doute par la large place qu’occupe, dans le texte, le récit de la vie de celui qui fut et demeure le seul héros de la Castille : Rodrigue Diaz de Vivar, dit le Cid. La chronique prend ainsi les traits d’un roman où se déploie tout l’éclat d’une royauté chevaleresque. Élaborée à partir de deux manuscrits de la tradition (le manuscrit Esp. 12 de la Bibliothèque Nationale de France et le manuscrit X-I-11 de la Bibliothèque de l’Escurial), l’édition est précédée d’une présentation de l’œuvre où l’auteur montre que la Chronique de Castille fut sans doute composée à l’initiative de Marie de Molina et qu’elle fut destinée à célébrer l’alliance que la régente avait scellée avec les chevaliers et les bons-hommes des villes pour conforter son fils sur le trône. Publié avec le concours de l’Université Paris-Sorbonne (École doctorale IV et CLEA, EA 4083). Couverture : Antonio GISBERT, Jura de Fernando IV en las cortes de Valladolid, 1863.Crédits : Archivo del Congreso de los Diputados, Madrid.

Détails du livre numérique

Format de fichier Protection Services 7switch
ePub Tatouage Aucun
PDF Tatouage Aucun

Commentaires

Indisponible