Fénelon, évêque et pasteur en son temps (1695-1715)

Auteurs : ,
Contributeurs

Gilles Deregnaucourt (Éditeur)

Philippe Guinet (Éditeur)

Publication : 02/05/2018
Langue : Français
Pages : 370
Éditeur : Publications de l’Institut de recherches historiques du Septentrion
Collections : Histoire et littérature du Septentrion (IRHiS)
ISBN : 9782905637970
Catégories : Histoire / Europe / France

François de Salignac de la Mothe-Fénelon naquit à Sainte-Mondane, en Périgord, au début de 1651. Son père, Pons de Salignac, d'ancienne gentilhommerie périgourdine, se débattait dans une gêne relative, comme bon nombre de représentants de la noblesse provinciale à la mi- xviie siècle, mais demeurait fort d'un efficace réseau de relations. L'oncle, François de Salignac, n'était-il pas évêque de Sarlat, un évêché sans doute un peu « crotté » (dès lors que l'on considère la munificence de l'évêché de Cambrai qui, plus tard, devait revenir au neveu), mais qui situait son titulaire au sein d'une nébuleuse influente ? Un autre oncle, le marquis de Fénelon-Magnac, était membre éminent de l'occulte mais active compagnie du Saint-Sacrement, fer de lance du militantisme dévot des élites, et très lié avec Saint-Sulpice, matrice du clergé français depuis les année 1640. Autant de tremplins précieux pour une carrière cléricale programmée et réussie, éclatante affirmation sociale en ce siècle qui était encore le « siècle des saints » : sans préjuger de son génie propre, Fénelon fut précocement destiné à devenir évêque.

Détails du livre numérique

Format de fichier Protection Services 7switch
ePub Tatouage Aucun
Mobipocket Tatouage Send-to-Kindle
PDF Tatouage Aucun
Version Web Aucun
13,99 USD