Robert Cooper et Gibson Burrell - Modernisme, postmodernisme et théorie des organisations — Ebook

Auteur : Florence Allard-Poesi
Publication : 01/11/2009
Langue : Français
Éditeur : Éditions EMS
Collections : Les Grands Auteurs
ISBN : 9782847697858
Catégories : Entreprise et économie / Science du management, Entreprise et économie / Management

Abordant le courant postmoderne et par contraste avec le courant « moderne », et par la pensée de ses figures majeures, employant des niveaux de lecture (philosophiques, théoriques, méthodologiques, voire éthiques) et des modalités de traitement (celui de la description, celui de l’analyse, voire celui de la polémique) différents, les articles de Cooper et Burrell ne sont pas d’un accès très aisé. L’écriture des auteurs elle-même qui se veut « respectueuse de la phraséologie, des concepts et des formes d’expérience » (Cooper et Burrell, 1988 : 92) des œuvres qu’ils abordent, amplifie le sentiment d’hermétisme et de réelle difficulté que l’on peut ressentir à la lecture de ces travaux. La ré-écriture que nous en proposons ici ne saurait en donner une représentation fidèle, encore moins exhaustive. Nous présentons dans un premier temps la vision du modernisme qu’exposent Cooper et Burrell (1988) dans leur premier article et, par contraste, les traits majeurs du discours postmoderne et l’approche analytique qu’il implique. Certaines des conséquences envisagées par les auteurs pour la conception des organisations d’une part, et pour la théorie des organisations d’autre part, sont ensuite exposées. Nous concluons en abordant les grandes lignes des débats ayant émaillé le développement du courant postmoderne et ses incidences marquantes en théorie des organisations.

Détails du livre numérique

Format de fichier Protection Services 7switch
ePub Tatouage Aucun
Mobipocket Tatouage Send-to-Kindle
Version Web Aucun

Commentaires

5,99 USD