Norbert Elias et l’anthropologie

« Nous sommes tous si étranges... »

Auteurs : ,
Contributeurs

Sophie Chevalier (Éditeur)

Jean-Marie Privat (Éditeur)

Publication : 19/06/2013
Langue : Français
Pages : 260
Éditeur : CNRS Éditions via OpenEdition
Collections : Anthropologie
ISBN : 9782271078087
Catégories : Science sociale / Anthropologie / Général, Science sociale / Sociologie / Général

« J’ai une curiosité immense pour tout ce qui est inconnu », aimait à dire Norbert Elias (1897-1990). Tout lecteur qui partage cet enthousiasme intellectuel découvrira dans ce livre collectif les travaux fondamentaux d’Elias discutés par des anthropologues et des ethnologues, mais aussi par des historiens et des sociologues de notoriété internationale. Cette réflexion pluridisciplinaire interroge l’œuvre plurielle d’Elias pour en situer l’importance dans l’anthropologie contemporaine, aussi bien en Europe qu’en Amérique. Les principaux concepts forgés par Elias – et désormais largement utilisés dans les sciences humaines – sont soumis ici à un réexamen critique sans complaisance (processus de civilisation, homo clausus, autocontrôle des affects, configuration sociale, distanciation méthodique, etc.). Ce livre s’attache aussi à mettre à l’épreuve du monde d’aujourd’hui les théories d’Elias et interroge leur pertinence pour une compréhension anthropologique de nos façons d’habiter, d’éduquer nos enfants, d’éprouver nos corps, de faire de la politique, de lire des fictions, de mourir. En somme, le réel intérêt anthropologique de Norbert Elias est bien de nous aider à penser notre culture dans ses formes les plus incorporées et ses modes les plus institutionnalisés, mais aussi de nous encourager, souvent très concrètement, à penser cette pensée de l’interdépendance.

Détails du livre numérique

Format de fichier Protection Services 7switch
ePub Tatouage Aucun
Mobipocket Tatouage Send-to-Kindle
PDF Tatouage Aucun
Version Web Aucun
8,99 USD